Couvent des Annonciades Célestes

Visitez un lieu qui s'éveille
Couvent des Annonciades Célestes
  • Monument
  • Nature

Couvent des Annonciades Célestes

Fondé en 1555 par Antoinette de Bourbon, épouse de Claude de Lorraine, premier duc de Guise, l'actuel couvent dit des annonciades célestes, est alors un prieuré de bénédictines appelé Notre-Dame de la Pitié.

Des bâtiments de la Renaissance il ne reste rien ou presque car un terrible incendie ravagea le monastère en 1756. L'ensemble est reconstruit à partir de 1760.

C'est en grande partie cette construction d'architecture classique sobre que l'on admire aujourd'hui : escalier monumental, réfectoire, pièce à pilier central, façades principales...

La Révolution française achèvera cette première période qui aura duré plus de deux siècles.
Entre 1790 et 1792 les sœurs bénédictines quittent les lieux.

Avec le départ des sœurs bénédictines c'est une période trouble qui débute et qui durera un demi-siècle.

Mais en 1840 une congrégation de sœurs annonciades célestes achète le monastère de la Pitié à Joinville pour s'y installer.

Si des annonciades célestes sont présentes sous l'Ancien Régime dans la cité (le monastère était situé à proximité de l'actuelle rue Aristide Briand), cette communauté vient de Saint-Denis (région parisienne) où elle a été fondée en 1629. Parvenant à traverser la Révolution française, elle cherche un lieu plus vaste et pour cela s'établit à Joinville en 1840.

L'arrivée se fait à une période plus favorable au retour des ordres religieux. Si les bâtiments sont encore en partie debout, ils sont dégradés d'une part, et à adapter à un nouvel ordre religieux d'autre part.

Ainsi, une période de grands travaux débute rapidement pour l'emménagement de la communauté en ces lieux. Aménagement d'une chapelle (l'abbatiale étant détruite), rénovation des cellules, construction d'un oratoire, d'une infirmerie...

Les annonciades célestes resteront 135 ans en ces lieux. De leur présence, les bâtiments conservent les traces matérielles aujourd'hui tandis que la population garde un souvenir de ce monastère clos et peu accessible, mais familier.

Depuis 2019 le couvent a été acheté par de nouveaux propriétaires. Il est désormais ouvert aux visites comme à des manifestations culturelles tandis que des restaurations progressives sont mises en œuvre.

Votre visite

L'ancien couvent des Annonciades Célestes se compose principalement de deux ailes construites dans les années 1760. Leurs élévations extérieures, sobres et élégantes, en font un bel exemple de l'architecture monastique d'inspiration classique.
Bien qu'il ait été remanié au XIXe siècle, cet édifice conserve un escalier monumental, un réfectoire lambrissé et d'autres espaces remarquables datant du XVIIIe siècle, comme une ancienne cuisine organisée autour d'un pilier central.
Peu visible depuis la rue, cet ensemble architectural se développe au sein d'un parc d'un hectare où le visiteur pourra découvrir un oratoire de 1851 et un vivier.
Qu'il s'agisse des bâtiments comme des jardins, l'ensemble a été longtemps à l'état de quasi abandon et entame une longue période de restauration. C'est aussi ce projet que vous pourrez voir lors d'une visite.

Informations pratiques

Accès: PMR 

Ouverture tous les jours de l'année sur réservation, pour les groupes comme pour les individuels.

Si vous n'avez pas réservé, appelez le 06 58 96 88 70, entre 10H et 18H, une visite de dernière minute est souvent possible.

Informations pratiques :

Activités et tarifs disponibles :

ActivitéTarifPrix
Page 1 sur 1

Facilités :

  • Accès handicapé

Accès :

Coordonnées :

Adresse :
22 Avenue Irma Masson, Joinville, 52300, France

Numéro de téléphone :
06 58 96 88 70

Les avis de nos visiteurs :

Aucun avis n'a été laissé sur ce lieu pour le moment !

Lieux à proximité :