Hôtel des Invalides - Musée de l'Armée

Entrez dans l'Histoire !
Hôtel des Invalides - Musée de l'Armée
  • Monument
  • Musée

    Hôtel des Invalides - Musée de l'Armée

    Au cœur de Paris découvrez le musée de l'Armée, situé dans l'Hôtel national des Invalides. Fondé par Louis XIV pour accueillir vétérans et soldats blessés, son majestueux Dôme doré abrite depuis 1861 le tombeau monumental de Napoléon Ier. Venez voyager dans le temps grâce à un parcours didactique parmi plus de 500 000 pièces, datant du Moyen Âge jusqu'à nos jours : armures et les armes des Rois de France, épées, canons, uniformes, peintures, photographies, les effets personnels de figures historiques telles que François Ier, Louis XIV ou encore Charles de Gaulle.

    Bienvenue au musée de l'Armée

    L'Hôtel national des Invalides, qui sert d'écrin à de nombreuses cérémonies de la République, regroupe en son sein plusieurs musées, dont le musée de l'Armée. Tout au long de l'année, le Musée vous propose de nombreuses activités : visites guidées, ateliers pour enfants, expositions temporaires, conférences, cycles de cinéma, concerts… Un lieu à découvrir en famille, entre amis et en groupe !

    Actuellement au musée de l'Armée : Forces spéciales. L’exposition (Du 12 octobre 2022 au 29 janvier 2023)

    À l’occasion du 30ème anniversaire de la création du Commandement des opérations spéciales (COS), le musée de l’Armée présente une exposition dédiée aux forces spéciales françaises de la Seconde Guerre mondiale jusqu’à nos jours. Venez vivre une immersion inédite au cœur de ces unités d’exception, dans l’intimité d’hommes et de femmes pas comme les autres qui œuvrent chaque jour dans des conditions extrêmes, avec humilité et esprit d’équipe.

     

    Attention, fermetures exceptionnelles le jeudi 9 novembre le matin et toute la journée du 10 novembre 2022 .

    A découvrir avec votre billet 5 en 1

    1. Le Dôme des Invalides avec le tombeau de Napoléon Ier 

    2. Le musée de l'Armée comprenant : 

    • Le département des armes et armures anciennes (XIII - XVIIe siècle) 
    • Le département De Louis XIV à Napoléon III (XVII-XIXe siècle) 
    • Le département des deux guerres mondiales (XXe siècle) 
    • Les cabinets insolites (instruments de musique, modèles d'artillerie, figurines historiques)
    • L'historial Charles de Gaulle 

    3. Le musée de l'Ordre de la Libération 

    4. Le musée des plans-reliefs 

    5. Les expositions temporaires

    Informations pratiques

    Horaires : le musée de l’Armée vous accueille tous les jours et toute l’année de 10h à 18h. Nocturne le mardi jusqu'à 21h en période d’exposition temporaire. Clôture des caisses 30 minutes avant la fermeture du Musée. 

    Le billet Musée donne accès aux collections permanentes, à l'église du Dôme, tombeau de Napoléon Ier, à l'exposition temporaire en cours ainsi qu'au musée de l'ordre de la Libération et au musée des Plans-Reliefs. 

     

    Tarifs : 

    • Tarif plein* : 14 €
    • Tarif réduit* : 11 €
    • Gratuité : demandeurs d'emploi, bénéficiaires des minima sociaux, militaires. Les jeunes de 18 à 25 ans ressortissants ou résidents de l'Union Européenne et les titulaires du Pass Education bénéficient de la gratuité d'accès aux collections permanentes. Pour visiter l'exposition temporaire, ils devront s'acquitter d'un billet au tarif de 5€.

    * Le tarif réduit est valable selon les conditions suivantes: 

    • Groupe avec réservation (à partir de 10 personnes)
    • Titulaires de la carte “famille nombreuse”
    • Anciens combattants

    Les visiteurs bénéficiant d'une exonération du droit d'entrée doivent retirer un billet gratuit à la billetterie du Musée.

     

    Accès : deux entrées possibles

    129 rue de Grenelle : côté Esplanade des Invalides (seul accès possible les mardis soir à partir de 18h)
    2 place Vauban : côté Dôme des Invalides

    Les visiteurs en situation de handicap moteur sont invités à se présenter à l'entrée située côté place Vauban. 

    Attention : le musée est entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite grâce à des ascenseurs à l'exception du Dôme (escaliers extérieurs et intérieurs)

     

    Services :

    • Restaurant Le Carré des Invalides
    • Vestiaire
    • Prêt de fauteuils roulants

     

    Expositions temporaires

                                       

    • Je vous ai compris ! 
    •  du 8 novembre 2022 au 5 mars 2023

     

    Dans le cadre du 60 ème anniversaire de l'indépendance de l'Algérie, le musée de l'Armée propose un éclairage sur l'expression-symbole “Je vous ai compris ! ”prononcée par le générale de Gaulle lors de son discours mythique du 4 juin 1958 à Alger. 

    Tous les jours de 10h à 18h. Nocturne le mardi jusqu'à 21h. Fermé le 25 décembre et le 1er janvier. 

     

    • La haine des clans, guerres de Religion, 1559-1610
    •  du 5 avril au 30 juillet 2023

     

    Lieu de l'évènement : Salles d’exposition temporaire Aile Orient 3e étage

    Les réservations pour l'exposition La Haine des clans débuteront courant février 2023.

    La seconde moitié du XVIe siècle constitue la « part sombre » de la Renaissance, marquée en France par les querelles religieuses, les troubles civils et une profonde remise en cause du pouvoir royal : un âge de désordre et de déraison, qui, en quarante ans et huit guerres de Religion, va embraser le royaume en une succession d’affrontements, de répressions, de scandales et de massacres, bouleversant l’équilibre du pays de façon inédite. 

    C’est aussi un moment-clef de l’histoire nationale, peut-être la plus grave crise subie par l’Ancien Régime avant 1789 : elle a marqué de manière indélébile notre mémoire et l’imaginaire collectif, notamment par une frénésie nouvelle de violences, qui trouvent leur paroxysme dans l’épisode sanglant de la Saint-Barthélemy.

    Le musée de l’Armée consacre une exposition à l’histoire fascinante et excessive de ces guerres de Religion. Quels en sont les ressorts ? Les enjeux ? Les temps forts ? Les protagonistes ?

    Le parcours retrace ainsi les troubles effrénés qui ont divisé le royaume entre la mort accidentelle d’Henri II, en 1559, et l’assassinat d’Henri IV, en 1610, signant la fin du règne d’un souverain pacificateur et promulgateur de l’Édit de Nantes, mais également victime, comme son prédécesseur, d’un régicide.

    L’un après l’autre sont convoqués tous les grands acteurs de l’époque, dont les armures sont conservées dans les collections du musée de l’Armée. De la Ligue, « ultra »-catholique, menée par les Guise au clan protestant conduit par les Condé, en passant par le parti plus modéré des Montmorency, les rivalités aristocratiques et politiques se mêlent aux conflits religieux.

    Pièces d’équipements guerriers, portraits, documents d’archives et ouvrages anciens font revivre les destins et les cheminements individuels des grands courtisans, chefs de guerre et chefs de parti, qui ont tour à tour soutenu ou combattu le pouvoir monarchique. L’exposition évoque aussi l’écho international rencontré par ces guerres de Religion, de la Pologne aux Pays-Bas et jusqu’aux éphémères colonies du Nouveau Monde.

    Par bien des aspects, ce moment exacerbé de notre Histoire entre singulièrement en résonance avec notre réalité contemporaine, non seulement dans ses mécanismes sous-jacents mais aussi dans ses représentations, notamment à travers l’intense production d’images, de pamphlets, de placards qui en fait le premier conflit médiatique de l’Histoire.

    L’exposition offre ainsi l’occasion de s’interroger sur la place de l’image et de la rhétorique dans les conflits, sur la marche de notre société en temps de guerre civile, sur les enjeux et les limites de l’action politique, ainsi que sur la longue maturation de l’État. Car c’est aussi au cours de cette période complexe que se sont inventés, douloureusement, la tolérance, le vivre-ensemble et nos formes modernes de gouvernement.

    Un ensemble d’activités culturelles est programmé autour de l’exposition : concerts, conférences, cinédébats, activités en direction des adultes, du jeune public et des scolaires.

     

    • Victoire ! 
    •  du 11 octobre 2023 au 28 janvier 2024

     

    Lieu de l'évènement : Salles d’exposition temporaire Aile Orient 3e étage

    Que ce soit dans les domaines militaires, sportifs, artistiques, politiques ou cynégétiques, un succès est un événement qui se vit, se proclame ! se raconte et souvent se perpétue.

    L’exposition Victoire ! revient sur les différents temps qui suivent la victoire, de sa célébration à sa commémoration, en passant par sa mise en scène et son inscription dans les mémoires. Trophées, butins, récompenses, cérémonies permettent de matérialiser et de représenter la réussite, voire de la patrimonialiser. Des triomphes romains aux défilés sur les Champs-Élysées, des banquets royaux aux cérémonies de remise de prix, l’hommage aux héros est un rituel qui traverse les âges. En conserver et en transmettre le souvenir, également. Récits, chants, représentations, stèles, monuments, décors ou même produits dérivés permettent d’assurer la postérité de la victoire, selon des enjeux stratégiques, politiques ou commerciaux. Et longtemps après, qu’en est-il des oeuvres prises aux vaincus d’hier ? Faut-il les restituer ?

    Il n’y a pas de vainqueur sans vaincu. La victoire résulte d’un affrontement d’adversaires puis d’une distinction, pas toujours évidente, entre le gagnant et le perdant. Si la défaite est liée à la notion d’infamie, elle peut également être utilisée dans une volonté de conjuration, de compréhension ou de revanche. Certains échecs peuvent ainsi être constructifs si des enseignements en sont tirés, devenant même des facteurs de cohésion ou de réforme.

    L’exposition du musée de l’Armée retrace ainsi toute la chronologie de la victoire et de ses diverses réalités. Elle trouve une résonance particulière dans le domaine militaire, à l’heure où l’affrontement n’a plus vocation à être célébré pour lui-même, au profit des honneurs rendus à ceux qui sont tombés au combat.

    Un ensemble d’activités culturelles est programmé autour de l’exposition : concerts, conférences, cinédébats, activités en direction des adultes, du jeune public et des scolaires.

     

    Informations pratiques :

    Activités et tarifs disponibles :

    ActivitéTarifPrix
    Visite LibrePlein Tarif14€
    Page 1 sur 1

    Facilités :

    • Accès handicapé
    • Restaurant

    Accès :

    Coordonnées :

    Adresse :
    129 Rue de Grenelle, Paris, 75007, France

    Numéro de téléphone :
    +33 (0)1 44 42 38 77

    Les avis de nos visiteurs :

    Activité : Visite LibreDate : 27 juil. 2021
    Activité : Visite LibreDate : 19 juil. 2021
    Activité : Visite LibreDate : 20 oct. 2021
    Activité : Visites libres jusqu'à fin mars 2020Date : 23 févr. 2020
    Activité : Visite LibreDate : 16 janv. 2022

    Lieux à proximité :