Musée Daubigny

Musée Daubigny
En application des mesures gouvernementales mises en places à compter du 9 Août 2021, l'accès à ce lieu est soumis à la présentation d'un passe sanitaire valide.
  • Musée

    Musée Daubigny

    Propriété de la ville depuis 2013, ce charmant manoir du XVIIe siècle est consacré à la compréhension du pré-impressionnisme et des mouvements artistiques qu’il a fait naître.
    Plus de mille œuvres constituent ses collections, la plus importante d’entre elles, exposée en permanence au rez-de-chaussée, présente les peintures, dessins et gravures de Charles François Daubigny (1817-1878), l’un des pères fondateurs de l’Impressionnisme.
    Depuis le 15 décembre 2020, le musée Daubigny est Musée de France. Par cette appellation, octroyée par le Ministère de la Culture, l’Etat reconnait l’intérêt public de ses collections, de ses expositions et de sa médiation culturelle.

    Exposition Paysages, de Corot à Braque, Parcours d'une collection

    Du 27 mars au 19 septembre 2021
    L’exposition Paysages de Corot à Braque, parcours d’une collection retrace l’évolution de la peinture de paysage du XIXème au début du XXème siècle. Cet ensemble exceptionnel réunit les œuvres de Gustave Courbet, Georges Michel, Jean-François Millet, Camille Corot, Gustave Doré, Odilon Redon, Maurice Denis ou encore Georges Braque. Elles proviennent de la collection d’un amateur d’art passionné. Le musée Daubigny invite à parcourir les sentiers des forêts, les plages de Normandie, les rives de la Seine et de l’Yonne, les bords des lacs de montagne. A pénétrer dans les paysages de France et aussi d’Italie. Du Mont-Saint-Michel à la forêt de Fontainebleau, en passant près d’une modeste mare au milieu d’un pré, les visiteurs vont regarder la France sous toutes ses formes et ses couleurs.

    Le néo-classicisme est évoqué à travers une œuvre éblouissante d’Achille Etna Michallon, lauréat du Prix de Rome en 1817, Vue du Mont St-Michel. Théodore Rousseau constitue le chantre de l’école de Barbizon, et se plait à décrire la nature telle qu’elle est, comme dans Chênes et châtaigniers. Des peintres comme Prieur, Dupré ou Harpignies le suivent dans cette quête des teintes fidèlement retranscrites. Puis suivent Corot, qu’on ne présente plus, ou Eugène Boudin, le « roi des ciels », ainsi que Johan Barthold Jongkind, l’un des modèles de Claude Monet. Après le triomphe de l’impressionnisme, les paysages évoluent vers plus de spiritualité, avec les nabis et les symbolistes, comme Maurice Denis ou Odilon Redon, ou vers plus d’intimité suivant le goût cher à Edouard Vuillard. Enfin, une exceptionnelle peinture de jeunesse de Georges Braque, réalisée quand il avait seulement 18 ans, achève le parcours pictural, tout en annonçant le modernisme à venir.
    L’exposition témoigne également du regard d’un collectionneur. Son goût personnel l’a attiré vers des œuvres où la spontanéité et le geste créateur de l’artiste sont palpables. Si la quête de cohérence entre les peintures est centrale dans ses choix, il se dit également attiré au fil des années vers des œuvres de plus en plus colorées. Son objectif est de montrer cet ensemble au plus grand nombre et il fait vivre généreusement sa collection lors d’expositions en France et dans le monde entier.


    Informations pratiques :

    Activités et tarifs disponibles :

    ActivitéTarifPrix
    IndividuelPlein tarif13€
    IndividuelTarif réduit10€
    IndividuelGratuit8€
    Page 1 sur 1

    Facilités :

    Accès :

    Coordonnées :

    Adresse :
    Rue de la Sansonne, Auvers-sur-Oise, 95430, France

    Numéro de téléphone :
    0130368020

    Les avis de nos visiteurs :

    Aucun avis n'a été laissé sur ce lieu pour le moment !

    Lieux à proximité :