Logis de Moullins

Une restauration d'exception
Logis de Moullins
En application des mesures gouvernementales mises en places à compter du 9 Août 2021, l'accès à ce lieu est soumis à la présentation d'un passe sanitaire valide.
  • Monument
  • Nature

Logis de Moullins

Venez découvrir le Logis de Moullins et son histoire riche de onze siècles. D'abord prieuré de 995 à 1180 -1200, puis résidence privée des abbés de la Coûture, avec une demeure seigneuriale construite vers 1300, dont il reste la grande salle de réception, et un nouvel ensemble construit peu après 1500, à côté, avec logis, chapelle et colombier , c'est un joyau d'architecture médiévale restauré avec grand talent (des artisans) et acharnement (des propriétaires/ 37 ans de restauration).

11 siècles d'histoire connue

C'est en 995 que l'abbaye de la Coûture envoie 11 moines et un prieur à Moullins, siège d'un grand domaine agricole carolingien, saisi avec tout le Saosnois par le comte Hugues II sur Yves de Bellème en 990. Les moines construiront des bâtiments, d'abord en bois puis en pierre, à plusieurs reprises, au fil des destructions, fréquentes au XIème et au XIIème s. Au temps des Rois Maudits, les abbés y font construire une résidence seigneuriale. En 1418, l'armée anglaise du roi Henry V pille puis incendie les bâtiments et notamment la grande salle médiévale et son immense charpente autoportée. En 1508, l'abbé Michel Bureau se fait construire une demeure seigneuriale à deux corps, trois tours et une tour/colombier. En 1513, il fait démolir la chapelle de ses prédécesseurs qui avait remplacé l'ancienne église prieurale et édifie par une élégante et haute chapelle, elle aussi dédiée à Sainte Catherine. Il ampute de ses bas-côtés l'ancienne grande salle à triple nef, rabaisse ses murs pignons et la transforme en grange dîmière. Après la prise du Mans par les Huguenots en 1562, l'abbé Nicolas Fumée, futur habile médiateur du roi Henri III, vient installer l'ensemble de la communauté de l'abbaye à Moullins, pour les dignitaires et lui-même, et dans 3 "maisons manables" aux environs, pour la communauté. Il fait truffer les maçonneries du logis de meurtrières, ménager force cachettes secrètes dans les murs et ériger une fausse quatrième tour, pourvue d'un grand conduit mural accessible par les combles et permettant la fuite par un souterrain, partant d'une pièce souterraine voûtée. Seuls quelques mètres seront creusés, la communauté repartant au Mans après sa reprise par la Ligue. Il fait construire une grande enceinte, percée de deux porteries, au Nord et au Sud. En 1763/1764, l'abbé Charles de Tessé, évêque du Mans et neveu du grand ami de Louis XIV, met au goût du jour une partie du 1er étage. En 1791, le domaine de Moullins, saisi comme bien du clergé, est découpé en 7 parties et vendu aux enchères. En 1946/1947, deux prisonniers allemands ornent l'une des pièces des communs de remarquables peintures représentant les actrices américaines les plus connues de l'après-guerre.

Architecture et archéologie

Ce qui frappe à Moullins, c'est la présence de deux ensembles, l'un médiéval et l'autre du début du XVIème siècle.
Les abbés mitrés de la Coûture ont construit une résidence seigneuriale de haut rang avec logis flanqué de 3 tours, chapelle et colombier. Le style est purement gothique flamboyant, sans trace encore de la Renaissance, mis à part l'ajout, vers 1530-1535, d'une porte à fronton triangulaire et chapiteaux plats. La distribution du logis est conçu pour un personnage de haut rang recevant, travaillant et dormant, au 1er étage. Le rez-de-chaussée est aménagé pour les cuisines, la panèterie, et la pièce à vivre de ses serviteurs. La restauration du Logis a duré 25 ans, de 1983 à 2007. L’attention portée aux détails lors de sa restauration, tant intérieurs qu’extérieurs lui a valu en 2007 le prix French Heritage Society. Le 2ème étage, dans les tours, hébergeait les dignitaires, tandis que les serviteurs et les moines de sa suite logeaient les combles. La chapelle, à trois travées et chevet à pans coupés, est d'une rare élégance. Sa restauration a nécessité 10 ans de longues tranches de travaux avec des artisans d’exception. Les travaux ont été primés par plusieurs mécènes, dont la Fondation pour les Monuments Historiques, La Sauvegarde de l’Art Français et les Fondations Langlois, Le Lous, Etrillard et Hogep.
L'ensemble médiéval comprend le pignon arasé de la première grande salle à nef et bas-côtés (aux environs de 1200), pourvu d'une baie à remplage, obturée dès 1500, et intégré dans la troisième façade du logis de 1508 ainsi que la deuxième grande salle construite entre 1310 et 1330. Elle atteste d'un style transitoire avec les premières grandes baies à croisées surmontées de grandes baies à remplage gothique rayonnant. Une restauration "3D" remarquable a été réalisée par Morfoze.

Informations pratiques

Le logis de Moullins est ouvert aux visites toute l'année sur RDV, y compris le week-end, même pour des visites individuelles.
Il est ouvert sur réservation aux dates indiquées sur Patrivia.
Les horaires peuvent être aménagées pour les groupes.
Il existe plusieurs thèmes de visite, selon les centres d'intérêt de chacun:
- Visites standard
- Visites histoire & architecture
- Visites architecture & archéologie
- Visites initiation à l'archéologie
- Visites composées des thèmes précédents selon votre choix

L'adresse GPS est : 6 La Basse Cour du moulin 72600 Sainte Rémy-du-Val

Informations pratiques :

Activités et tarifs disponibles :

ActivitéTarifPrix
IndividuelPlein Tarif9€
IndividuelTarif Réduit6€
Journées Européennes du PatrimoineGratuit3€
GroupeTarif Unique8€
Page 1 sur 1

Facilités :

  • Parking

Accès :

Coordonnées :

Adresse :
La Basse Cour du Moulin, Saint-Rémy-du-Val, 72600, France

Numéro de téléphone :
+33( 0)2.43.34.00.19

Les avis de nos visiteurs :

Aucun avis n'a été laissé sur ce lieu pour le moment !

Lieux à proximité :