Château de Mongenan

Visitez un Temple maçonnique du 18e
Château de Mongenan
  • Monument
  • Nature
  • Musée

    Château de Mongenan

    Construit en 1736, le château de Mongenan fut la demeure du Baron Antoine de Gascq et de son fils, Antoine de Valdec de Lessart, ministre de Louis XVI. Président du Parlement de Guyenne, il fut aussi un ami proche de Montesquieu, avec qui il fonda l’Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Bordeaux. Proche des Philosophes des Lumières, le baron accueillit régulièrement Jean-Jacques Rousseau dans sa demeure en qualité de professeur de musique puis de botanique. Le mobilier et la décoration n’ont pas bougé depuis la mort du Baron en 1781. Le château abrite ainsi le seul Temple maçonnique datant du 18ème siècle. Loin des regards indiscrets s’y réunissaient des frères proches de Montesquieu, faisant de Bordeaux un « sanctuaire philosophique » important. Le visiteur pourra se plonger dans les archives familiales conservées dans un musés, profiter de la beauté des jardins avant de s’introduire dans l’antre secrète des premiers francs-maçons.

    Votre visite

    Le Château de Mongenan, son Temple maçonnique, ses jardins historiques classés "Jardins Remarquables" et son Musée du 18ème siècle sont ouverts à la visite.

    La visite commentée du musée du XVIII° siècle du château de Mongenan et de son Temple maçonnique dure une heure de manière à pouvoir poser toutes les questions sur les objets et documents présentés. Les guides ont été choisis de manière à être aptes à répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur les thèmes suivants : Histoire de la région viticole des Graves, Bordeaux au XVIII° siècle, Compagnie des Indes, histoire de l’esclavage à Saint Domingue, Parlement de Guyenne, vie et œuvre de Rousseau, botanique de Linné, sciences et découvertes sous Louis XVI, histoire de la mode et des tissus au XVIII° siècle, les cabinets sous Louis XVI, Marie-Antoinette, les salons littéraires et philosophiques, Necker, les Girondins, Danton, Robespierre, les massacres de septembre, la Terreur à Bordeaux, les assignats et la corruption sous la Terreur, histoire de la Franc-Maçonnerie en France du XVIII° siècle à nos jours. N’hésitez pas à les interroger. Leurs réponses vous surprendront parfois tant les faits sont têtus , les hommes multiples et la vérité historique parfois éloignée de ce qu’on enseigne rapidement dans les manuels scolaires.

    Le Château de Mongenan propose chaque week-end des animations mettant en relief certaines de ses collections. La visite s'achève traditionnellement par la dégustation des vins du domaine, un des plus réputés de l'Appellation Graves.

    Ces Journalistes qui ont vu et ont fait la Révolution ...

    Ils avaient le don divin de l’écriture, le jugement simple, l’esprit pas toujours droit, la dent dure, la formule assassine et le goût forcené de faire changer les choses. Ils se sont engagés, souvent jusqu’à la mort, pour informer leurs lecteurs, dénoncer les scandales, démasquer les fausses valeurs, construire un monde nouveau, faire passer l’information, envers et contre tous. Ils étaient redoutables, ils étaient admirables, ils étaient journalistes. Ils ont inventé la publicité, la météorologie, les abonnements de soutien, le dazibao, les mensuels, les hebdomadaires, les quotidiens, la presse de province, les agences de presse, les magazines illustrés, le poids des mots et le choc des gravures. Florence Mothe consacrera quinze conférences de septembre à décembre 2021 à ces très illustres devanciers qui sont les grands ignorés de la littérature. 

    Dimanche 5 septembre à 17 h : Louis-Sébastien Mercier
    Dimanche 12 septembre à 17 h : Antoine-Joseph Gorsas 
    Samedi 18 et dimanche 19 septembre de 10 h à 18 h : Journées du Patrimoine Distribution gratuite de graines et de boutures de rosiers anciens
    Dimanche 26 septembre à 17 h : Camille Desmoulins
    Dimanche 3 octobre à 17 h : Jean-Paul Marat 
    Dimanche 10 octobre à 17 h : Pierre Bernadau 
    Dimanche 17 octobre à 17 h : Sébastien-Nicolas de Chamfort 
    Dimanche 24 octobre à 17 h : Antoine de Rivarol 
    Dimanche 31 octobre à 17 h : Nicolas-Edme Restif de la Bretonne 
    Dimanche 7 novembre à 17 h : Jean-Louis Carra 
    Dimanche 14 novembre à 17 h : Jacques-Pierre Brissot 
    Dimanche 21 novembre à 17 h : Jacques-René Hébert 
    Dimanche 28 novembre à 17 h : Charles Théveneau de Morande 
    Dimanche 5 décembre à 17 h : Jean-François Marmontel 
    Dimanche 12 décembre à 17 h : Jean-Baptiste Suard 
    Dimanche 19 décembre à 17 h : Alexandre-Balthazar Grimod de la Reynière Conférences suivies de la dégustation gourmande des vins du domaine

    A droite, toute… (de Janvier à Avril 2022)

    Histoire secrète de la Droite en France de Charles Maurras à Éric Zemmour.

    « Plut au ciel, disait André Frossard, que l’homme de droite se fut contenté de petites revanches. Mais s’il est parfois gâteux, il est rarement inoffensif. Il y a toujours en lui un versaillais qui sommeille ». Cette vision manichéenne des choses apparait aujourd’hui comme totalement démodée. La droite recueille tous les suffrages et retrouve ses héros légendaires. Mais existe-t-il une droite ou des droites ? A-t-elle été l’objet d’une honteuse diffamation ou s’est-elle complu dans les coups tordus, les affaires et les complots ? Et d’abord, que savons-nous exactement de ce qui se passe ou de ce qui s’est passé à droite, de la Guerre de 1914 à nos jours ?

    Florence Mothe consacrera quatorze conférences de janvier à avril 2022 à ce sujet d’une brûlante actualité et révèlera à ses auditeurs l’histoire secrète d’un siècle des droites françaises. Idées, scandales, financements occultes, vous saurez tout !

    Dimanche 9 janvier à 17 h : Maurras, Barrès, l’Union sacrée
    Dimanche 16 janvier à 17 h : Bloc des Droites et Ligue des Patriotes contre SFIO
    Dimanche 23 janvier à 17 h : Marthe Hanau, A. Oustric  et la tentation fasciste
    Dimanche 30 janvier  à 17 h : Action française, Camelots du Roi et Croix de feu
    Dimanche 6 février à 17 h : La Cagoule, sa vie, son œuvre.
    Dimanche 13 février à 17 h : Les pleins pouvoirs à Philippe Pétain
    Dimanche 20 février à 17 h : Petite histoire de la collaboration
    Dimanche 27 février à 17 h : L’épuration a-t-elle eu lieu ?
    Dimanche 6 mars à 17 h : Les paysans en campagne de la Corrèze au Zambèze
    Dimanche 13 mars à 17 h : Poujade, le papetier de Saint-Céré
    Dimanche 20 mars  à 17 h : Le M.R.P. contre Mendès-France
    Dimanche 27 mars à 17 h : Algérie française !
    Dimanche 3 avril à 17 h : La longue marche de Jean-Marie Le Pen
    Dimanche 10 avril à 17 h : Destin français d’un juif berbère : Eric Zemmour

     

    Conférences suivies de la dégustation gourmande des vins du domaine.

    Rendez-vous aux jardins !

    Le château de Mongenan, à Portets, n’est pas un château mais une « chaumière à surprise ». C’est ainsi que l’on appelait au XVIII° siècle les maisons de plaisir perdues dans la campagne où les aristocrates passaient des moments exaltants à l’abri des regards indiscrets. Les jardins faisaient partie intégrante de cet art de vivre à la française car il était plus doux d’aimer dans le parfum des roses et de se faire donner la comédie dans un théâtre de verdure où les accents d’une musique enchanteresse préparaient à tous les soupirs du bonheur.

    Inutile donc de chercher à Mongenan douves, tourelles et machicoulis. Les amateurs de show off seront cruellement déçus. En revanche, seront ravis tous ceux qui veulent renouer avec la douceur de vivre au XVIII °siècle et découvriront avec émerveillement un décor inchangé depuis Louis XVI, des herbiers, des costumes, des manuscrits, des portraits de famille, un Temple Maçonnique et des jardins, pleins de fleurs simples, pavots, pieds d’alouette, rosiers, pélargoniums citronnelle, valériane, bourrache, autant d’espèces disparues des catalogues et des jardineries.

    C’est la raison pour laquelle le château de Mongenan distribue gratuitement deux fois par an, pour les Journées du Patrimoine et pour les Rendez-vous aux jardins les graines patiemment collectées dans ses jardins classés Monument Historique.
    A cette occasion, la visite du site demeure payante (10 €, gratuite jusqu’à 12 ans), mais les graines et boutures sont à volonté. Boutures de vieux rosiers tels Ghislaine de Féligonde, Mme de Parabère, Blush Noisette, Paul and Scarlett Climber, Sénateur La Follette, Albéric Barbier, Cardinal de Richelieu, Candeur Lyonnaise et tant d’autres.
    Les conférenciers du SIGM expliqueront de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h, ce qu’il faut savoir de l’histoire des plantes et des jardins, de leur symbolique. Un quiz sur les arbres sera également proposé, récompensé pour les savants par des bouteilles des vins du domaine.

    Informations pratiques

    Ouverture: du 7 janvier au 20 décembre : tous les jours de 14h à 18h, y compris dimanches et fêtes. Juillet et août: tous les jours de 10h à 12h puis de 14h à 18h Les groupes (à partir de 11 personnes) sont reçus aux jours et heures de leur choix toute l’année.

     

    Attention: en raison de la préciosité des collections, les chiens et autres animaux sont interdits. 

     

    Ils se sont écrit, ils se sont aimés...

    Même si Axel de Fersen n’tait pas le berger d’Arcadie qu’on dépeint volontiers, même s’il a entretenu parallèlement à ses amours avec Marie-Antoinette, une liaison avec Eleanore Sullivan, même si la sexualité de Marie-Antoinette prête toujours à controverses, et d’autant plus depuis  que ses lettres brûlantes à Fersen ont été décryptées, le souvenir de ce couple mythique, dont  nul ne s’est gaussé au XVIII° siècle, pose toujours problème. Mais personne n’a jamais douté que Marie-Antoinette et Fersen se soient aimés, jusqu’à la mort.

    Plus surprenante, en revanche, est la passion que Louis XVI a éprouvée pour Françoise, l’épouse protestante du peintre Boze, qui a participé à de nombreuses opérations politiques, au point de se retrouver à la Bastille pour l’une d’entre elles et en être délivrée par… Catherine de Russie. Leurs lettres, récemment retrouvées à la Bibliothèque Nationale ne laisse aucun doute sur les sentiments et le désir du roi qui renvoient au rang de bobards son prétendu phimosis  et sa non moins prétendue impuissance.

    Donc, Louis XVI et Marie-Antoinette ont eu une vie sexuelle parfaitement accomplie, mais chacun de leur côté. Ce qui n’a pas empêché les gazettes de l’époque de se répandre en libelles et les peintres en caricatures licencieuses.

    A partir du 7 août, le château de Mongenan à Portets (Gironde) invite ses visiteurs à plonger dans l’enfer de sa bibliothèque. Dans l’exposition qui sera présentée, on pourra découvrir les lettres torrides des protagonistes, les gravures de Monnet à ne pas mettre sous les chastes yeux et les œuvres de Fragonard qui ne reculent pas, non plus devant les précisions anatomiques, ainsi que les pamphlets pornographiques édités contre l’Autrichienne.

    Exposition & conférences :  exposition sur les Lettres de Marie-Antoinette à Fersen et de Louis XVI à  Françoise Boze, tous les jours de 10h à 12h puis de 14h à 18h avec conférences tous les dimanches, à 17h, du 7 août au 2 octobre. 

    Au programme: 

    - Marie-Antoinette et Fersen  / Louis XVI et Françoise Boze

    Dimanche 7 août à 17 h : Le corps du roi, lettres diplomatiques.
    Dimanche 14 août à 17 h : Marie-Antoinette et Fersen.
    Dimanche 21 août à 17 h : Louis XVI et Françoise Boze.
    Dimanche 28  août à 17 h : Si nous partions ensemble…
    Dimanche 4 septembre à 17 h : La sauver malgré tout.

    - Grandes amours romantiques

    Dimanche 11 septembre à 17 h :  Napoléon et Joséphine.
    Dimanche 25 septembre à 17 h : George Sand et Alfred de Musset.
    Dimanche 2 octobre à 17 h: Victor Hugo et Juliette Drouet.

    Informations pratiques :

    Activités et tarifs disponibles :

    ActivitéTarifPrix
    IndividuelTarif Unique10€
    GroupeVisite Guidée9€
    GroupeVisite & Dégustation10€
    Maroc/Algérie, histoires inconnuesTarif Unique10€
    Russie/Ukraine:le pourquoi du commentTarif Unique10€
    Page 1 sur 1

    Facilités :

    • Accès handicapé
    • Parking

    Accès :

    Coordonnées :

    Adresse :
    16 Rue de Mongenan, Portets, 33640, France

    Numéro de téléphone :
    05 56 67 18 11

    Les avis de nos visiteurs :

    Activité : IndividuelDate : 17 oct. 2022
    Activité : IndividuelDate : 20 févr. 2022
    Activité : IndividuelDate : 4 nov. 2022
    Activité : IndividuelDate : 15 févr. 2022
    Activité : IndividuelDate : 6 nov. 2021

    Lieux à proximité :