Chateau de Preisch

Un écrin de verdure
Chateau de Preisch
  • Monument
  • Nature
  • Musée

Découvrez les différentes activités proposées par le Chateau de Preisch :

Groupe

Visite libre ou guidée (sur réservation) * 20 personnes minimum
À partir du 8 août 2021

Chasse aux empreintes

Chasse au trésor en forêt avec un GPS
Disponible aujourd'hui

Jeu de piste nature

Enfants de 5 à 10 ans
Disponible aujourd'hui

Individuel

Visite libre
Disponible aujourd'hui

Chasse au trésor

Grande chasse dans le parc pour tous les âges à partir de 7 ans
Disponible aujourd'hui

Chateau de Preisch

Aux portes du Grand Duché du Luxembourg, à proximité de la cité médiévale de Rodemack, venez découvrir le château de Preisch et sa Chapelle néo-baroque , bâti dans un écrin de verdure propice à la détente et à la rêverie.

Il comprend un magnifique parc anglais, créé dès 1812 par Jacques Milleret, père de Marie-Eugénie Milleret, fondatrice des Sœurs de l’Assomption. Ce brillant homme d’affaires luxembourgeois a su acclimater des espèces très rares à l’époque, tels les magnolias, cyprès chauves, hêtres pourpres, etc. Ces arbres bi-centenaires côtoient des moutons Hampshire donnant une ambiance bucolique au lieu. Ce vaste jardin anglais met en valeur de façon harmonieuse les ruines de l’ancien château fort, présent à Preisch dès le Xe siècle. Pour rejoindre l’île sur laquelle se dressait le donjon, il faut passer sur de petites passerelles enjambant les anciennes douves. De là, un point de vue original sur le château du XVIIe siècle se dégage. Afin de profiter pleinement du parc, des bancs et installations pique-nique ont été aménagés.

Le château dont la construction fut entreprise par Conrad de Soëtern et Marguerite de Mérode en 1623 est inscrit aujourd'hui à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques. Il appartient depuis les années 1850 à la famille de Gargan et est, depuis plusieurs années, ouvert aux visites. Au bout de l’allée principale, sa longue silhouette, flanquée de deux tours carrées, se dévoile.

L’intérieur du château dévasté par l’occupation des officiers allemands durant la seconde guerre mondiale, a été rénové par Madeleine de Gargan, maire de Basse-Rentgen et Conseiller général pendant 18 ans. Aujourd’hui, sa fille, Dominique Charpentier, a réuni des œuvres, meubles et objets de sa famille paternelle et maternelle : la famille Charpentier et la famille de Gargan.

La chapelle, classée monument historique, date de 1773 mais a été remaniée version baroque dans les années 1860. Elle abrite des vitraux de Laurent-Charles Maréchal, chef de file de l’Ecole de Metz, très active dans la région au XIXe siècle. On peut aussi y admirer un autel de marbre blanc et des pierres tombales du XVI siècle, provenant de la chapelle de l’ancien château-fort.

Le Château

L’histoire du site commence en 1122 avec un premier château féodal, érigé pour protéger la cité médiévale de Rodemack, et construit par Albert de Pris (origine du mot Preisch). Détruit en 1680 au profit du château actuel, il ne reste aujourd'hui que les bases des quatre tours de la première enceinte, les douves et le colombier. Cet ensemble est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1986.

Le château actuel est construit au XVIIème siècle non loin de l’ancien et ce sont Marguerite de Mérode-Houffalize et Conrad de Soetern qui en sont à l’origine (leurs initiales, C S M, ornent d'ailleurs toujours l’édifice). Le domaine passa dans les mains de nombreuses familles : François de Lasalle, Jacques Milleret et la dernière en date la famille de Gargan. Elles marquèrent sensiblement chacune à leur tour, les lieux.

La première de la famille de Gargan à acquérir le château est l’arrière grand-tante de l’héritière actuelle, Marie de Gargan. A la mort prématurée de son époux, Edouard de l’Espée, elle revendit le domaine à son frère Charles -Joseph avec la promesse de restaurer la chapelle castrale Ste Madeleine qui jouxte actuellement le château. Chaque génération de la famille de Gargan participa à créer, récupérer, faire revivre et agrandir la collection d’objets du château de Preisch. C’est le baron Charles-Joseph de Gargan, qui le premier, entreprit de créer une collection d’objets chinés au gré de ses voyages. Malheureusement, le château a connu des moments difficiles, notamment pendant la seconde guerre mondiale. Pillé et occupé par les Allemands, il retrouve ses propriétaires à l’issu du conflit … mais sans les précieux objets. Son fils Charles batailla, alors, pour reconstituer cette collection paternelle qu’il entreposa dans un premier temps au grenier. Par la suite, Madeleine de Gargan-Charpentier, (1ère femme conseiller général de France) petite fille de Charles-Joseph, descendit tous ces objets du grenier et fit tapisser les chambres des fameux papiers Zuber*. Aujourd’hui, cette collection s’enrichit de celle des Charpentier, famille paternelle de Dominique Charpentier, fille de Madeleine.

La Chapelle

Il existait une première chapelle attachée à l’ancien château fort, construite en 1523 par la famille de Schawenburg . Il subsiste aujourd’hui la cloche baptisée Magdeleine (1564), en référence à la propriétaire des lieux de cette époque : Madeleine de Schawenburg .

150 ans après la construction du château, en 1773, François de Lasalle offrit de nouveau une chapelle au site : la chapelle Ste Madeleine . D’église romane simple et sobre à l’intérieur nu, elle se transforme en 1862 sous l’impulsion de Charles- Joseph de Gargan, en une chapelle inspirée de la Renaissance du XVI ème siècle. On peut y découvrir des vitraux, des décorations sculptées et un autel en marbre blanc de l’entrepreneur M. Jacquemin.

Le Parc

Concernant les espaces verts, il y a d’un côté le parc du château et de l’autre la ferme et ses pâturages. C’est sous François de Lasalle que la réunification des deux espaces a eu lieu, au XVIII ème siècle. Il fît d’ailleurs entourer, à cette occasion, la nouvelle propriété d’un mur d’enceinte de 7km de long.

Quant au propriétaire suivant, Jacques Milleret, il agrémenta les alentours du château avec un parc à l’anglaise en 1812. La volonté première était de mettre en valeur l’ancien château fort avec ses douves. Pour cela, il fit introduire les premiers rhododendrons dans la région tout en acclimatant de nombreux arbres exotiques.

Nous pouvons encore découvrir ces arbres bicentenaires que Dominique Charpentier a su mettre en valeur à travers le parcours botanique. Nous pouvons admirer le marronnier jaune, le platane à feuilles d’érables ou encore le cyprès chauve avec ses plus de 41 m de haut, le plus grand mesuré en France.

Jacques Milleret est également à l’origine de l’allée qui nous mène au portail du château. La rue des Lilas est bordée de 580 tilleuls qui pour la plupart dateraient encore de cette période. Après bien des menaces, cette allée bicentenaire sera sauvegardée. En effet, les Monuments Historiques imposent à la mairie le remplacement de chaque arbre mort.

Concernant le potager, l'ancien potager de 1ha a de particulier qu’il est clos entièrement de mur et que l’on peut y admirer l’art topiaire. C’est Jeanne de Gargan, la fille de Charles-Joseph qui l’initia au XIX ème siècle. Les allées de buis ont demandé un long travail de restauration pour en faire un lieu poétique et singulier.

Néanmoins, la fonction première du potager reprendra officiellement le service pour la saison 2019, sous le signe de la permaculture. Dominique Charpentier a vécu plusieurs années dans le lot où beaucoup font de la permaculture sans la nommer. En revenant elle tenait à continuer à faire vivre son parc et son potager dans ce même respect de la nature. Par le biais d’une association permaculturelle, elle fait la connaissance d’Alexis en reconversion professionnelle. Ils décident alors de lancer cette année le potager selon ces principes. Les résultats sont plus qu’encourageants et donc très prometteurs pour un avenir productif.

Votre Visite

Jeu de piste nature (Nouveauté 2021 !)
Redécouvrez la nature à travers plusieurs défis dispersés dans le parc : du chant des oiseaux au potager en passant par les lapins, c'est l'occasion de se familiariser avec la nature en s'amusant. Pour les enfants de 5 à 10 ans.

Les jeux en bois d'antan
Dans le potager du château, au sein d’un cadre verdoyant et paisible, venez découvrir nos jeux en bois fraîchement rénovés. Billard chinois, puissance 4, jeu de la rivière ou du passe trappe, jeu d’adresse ou de stratégie, un moyen idéal pour s’amuser en famille.

La chasse au trésor
Boussole en main et indices à trouver, c’est parti pour une grande chasse au trésor dans tout le parc ! Nous attendons petits et grands pour nous aider à retrouver la fleur sacrée qui, seule, a le pouvoir de faire revenir les fées à Preisch… A partir de 7 ans.

La chasse aux empreintes
Prêt à partir en forêt et hors sentiers avec un GPS pour vous guider ? Alors c’est parti ! Le monde des sous-bois attend avec impatience petits et grands pour retrouver des empreintes de pas d’animaux bien dissimulées… A partir de 7 ans.

Manifestations culturelles et fêtes
Des occasions toute l'année pour venir profiter des lieux en variant les plaisirs : retrouvez votre âme d'enfant en chassant les œufs dans le parc pour la grande Chasse aux oeufs annuelle, renouez avec la nature à l'occasion des Rendez-vous aux Jardins, partagez un moment détente en soirée lors d'un cinéma en plein air en face du château, d'une après-midi culturelle lors d'une visite guidée avec la chroniqueuse d'art et d'histoire passionnée Florence Moritz, d'une journée découverte au naturel lors des Journées du Patrimoine, de mises en scènes sonores et lumineuses uniques pour la Nuit des Châteaux, d'une après-midi frissons à l'occasion d'Halloween.

Informations Pratiques

La visite du parc comprend le jardin anglais, le parcours botanique et l’ancien jardin topiaire avec son potager en permaculture (parc ouvert aux VTT) ainsi que les jeux en bois d'antan. Le château pourra être visité à partir du 19 mai, conformément aux nouvelles mesures en vigueur et un livret ludique est fourni pour les enfants. Seuls les extérieurs de la chapelle sont accessibles car l'intérieur est en cours de rénovation.

Les activités plein air proposées vous permettent de découvrir les grands espaces verts du parc tout en vous amusant : le nouveau jeu de piste nature (5 à 10 ans), la chasse au trésor (tout âge à partir de 7 ans), la chasse aux empreintes (tout âge à partir de 7 ans), et les jeux en bois d'antan.

En raison du contexte actuel, des mesures sanitaires sont prises et les recommandations en vigueur sont respectées sur l'ensemble du site afin de vous faire profiter en toute sérénité des lieux (point de distribution de gel hydroalcolique...).

Informations pratiques :

Activités et tarifs disponibles :

ActivitéTarifPrix
GroupeVisite Groupe8€
Chasse aux empreintesChasse aux empreintes - Enfant11€
Chasse aux empreintesChasse aux empreintes - Accompagnant7€
Jeu de piste natureJeu de piste nature - Enfant11€
Jeu de piste natureJeu de piste nature - Accompagnant7€
IndividuelTarif Réduit Pass Lorraine8€
IndividuelPlein Tarif9€
Chasse au trésorChasse au trésor - Enfant11€
Chasse au trésorChasse au trésor - Accompagnant7€
Page 1 sur 1

Facilités :

  • Parking

Accès :

Coordonnées :

Adresse :
2 Rue des Lilas, Basse-Rentgen, 57570, France

Numéro de téléphone :
+33 3 82 83 44 71

* Pour éviter tout abus, quelques restrictions existent, cliquez ici pour les consulter.

Les avis de nos visiteurs :

Activité : Chasse au trésorDate : 16 mai 2021
Activité : Jeu de piste natureDate : 30 mai 2021
Activité : Chasse au trésorDate : 23 mai 2021
Activité : Chasse au trésorDate : 13 juin 2021
Activité : Chasse aux empreintesDate : 12 juin 2021

Lieux à proximité :