Château de Flaugergues

Un château viticole dans Montpellier
Château de Flaugergues
En application des mesures gouvernementales mises en places à compter du 9 Août 2021, l'accès à ce lieu est soumis à la présentation d'un passe sanitaire valide.
  • Monument
  • Nature
  • Musée

Château de Flaugergues

Henri et Brigitte de Colbert, leur fils Pierre et sa femme Marie, sont heureux de vous recevoir pour vous faire partager l'histoire d'une famille, leur passion du beau, du bon, de la vigne et des arts.
Dans la campagne de Montpellier, on a construit au XVIIe siècle, à l’initiative d’une nouvelle aristocratie une des demeures dénommées “folies”. Vous y découvrirez de somptueux jardins. Transmise de génération en génération, elle fut la résidence d’été des notables Montpelliérains au XVIIIe siècle et témoigne de leur mode de vie.
Du nom d’Etienne de Flaugergues conseiller à la cour des comptes de Montpellier, cette bâtisse a servi de modèle à de nombreuses “folies” de la région. Il l’acquit en 1696 et s’adonna pendant 45 ans à embellir et agrandir et embellir cette “maison des champs”.
Elle devient la résidence secondaire de Boussairolles en 1811. Il est également propriétaire du château voisin.

Votre visite

L’architecte qui a conçu ce château n’est pas connu à ce jour. On imagine que plusieurs bâtisseurs se sont succédés de 1696 à 1730.
Cet espace s’articule sur différents niveaux compte tenu du fort relief naturel. Chaque espace est clos par des arbres, des haies, des murs ou des balustrades et est en soi un spectacle unique.

Fidèle à l’esprit des châteaux du XVIIe siècle, la maison en pierre taillée méticuleusement offre une vision monumentale.
On observe la façade du château couleur sable doré et les sept travées de fenêtres donnant sur le jardin.
La porte d’entrée, de style dorique est reconnaissable à ses pilastres latéraux et métopes sculptées en rosace. Les niveaux sont soulignés par de sobres bandeaux d’étages continus à moulure plate. L’étage noble, dénommé ainsi de par ses fenêtres enrichies d’un larmier. On remarque des balcons en fer forgé à chaque extrémité des façades.

Les toits sont soigneusement recouverts de tuiles romaines, et sont appuyés d’une corniche. Le sommet est marqué par des épis de faîtage vernissée jaune et verte en forme de vases ainsi que par des boules sur piédouche (origine régionale à Saint-Jean-de-Fos).

Le trésor de Flaugergues s’agit d’un escalier démesuré qui occupe presque le quart du volume de la maison. Il occupe toute la profondeur du bâtiment en desservant tous les étages. C’est une pièce propre aux hôtels particuliers Montpelliérains. Il se compose d’une rampe en fer forgé spectaculaire faite par “Cartoi” et les paliers sont soutenus par des arcs à clefs pendantes. Il nous transporte dans le style du XVIIe siècle, bien avant la construction du château.

Flauguergues est majoritairement orné de cinq tapisseries flamandes de 1670. Quatres d’entres elle se trouvent dans la cage d’escalier, la cinquième est dans la bibliothèque.
Chacune d’elle représente une scène de la vie de Moise. Elles proviennent toutes des ateliers de Philippe Wauters. On les a autrefois attribuées à Abraham Von Dienpenberck, Niccolo dell’Abbate ou encore Sébastien Bourdon.
Elles sont remarquablement conservées et ont gardé leurs couleurs vives, notamment grâce à leur restaurations de 1975 et 1985. Elles sont classées Monuments Historiques depuis 1992.

Le mobilier présent à Flaugergues a été acheté pour les hôtels particuliers du XVIIIe siècle, que prisaient les collectionneurs souvent conseillers à la Cour des Comptes.
Le château regroupe de nombreuses collections, parmi elles:
Parmi les collections qu'abrite le château on peut citer :
- Un ameublement d’âge Louis XV et Louix XVI
- Un curieux instrument d'époque Louis XV pour visionner les vues d'optique coloriées en relief
- Une collection de magnifiques céramiques
- Quelques autres instruments scientifiques dans la bibliothèque.

Les jardins furent aménagés au fil du temps, sur une superficie de 4 hectares au total. On sait grâce aux photos aériennes que les vignes situés au fond du parc étaient déjà présente à l’époque romaine. Depuis 1986, les parcs et jardins sont classés Monuments Historiques. En 2004, ils ont reçu le label “Jardin Remarquable”.
Etienne de Flaugergues a aménagé dès 1700 les jardins à la française et les terrasses, tandis que l’Orangerie et le parc à l’anglaise fut aménagé en 1850 par Charles Joseph de Boussairolles. Sur les conseils des étudiants de l’école d’architecture de Versailles, les propriétaires ont mené à bien des travaux de réaménagement en 1997. Ainsi nacquit la bambousaie, l’allée des oliviers, l’Orangerie et le jardin des sens.
Les “jardins” autour du château sont composés de cinq lieux:
- Devant le château, la terrasse. De style classique et sobre, elle met en valeur certaines sculptures, parmi elles deux statues en pierre par Guyon de 1728 dénommées la Paix et l’Abondance. Elles sont situés de chaque côté du perron.
- Le parterre sur terrasse est très symbolique de ce lieu. Il a servi de modèle au XVIII° à de nombreux autres parterres de la région. Au XIX° siècle, il se fit jardin anglais. Au XX° il fut nettoyé et l'architecte paysagiste Emmanuel de Sauvebeuf imagina un plan différent du plan XVIII° : Henri et Brigitte de Colbert s'attachèrent donc à recréer ce nouveau parterre à la "française" en plantant 10 000 buis.
- Sur la terrasse, le parterre qui servit de modèle dans la région au XVIIIe siècle. Jardin à l’anglaise au XIXe siècle, Emmanuel de Sauvebeuf imagina un nouveau plan et les propriétaires Henri et Brigitte de Colbert ont construit un jardin à la française en y plantant notamment 10 000 buis..
- Longeant la maison à l’ouest sur 400 mètres, la grande allée, dite des oliviers. Au sud de cette allée, offrez vous une belle vue sur le château au belvédère.
- Le jardin botanique de 1850, au sud-ouest du château. C’est un jardin à l’anglaise qui se veut exotique, floral en donnant un espace privilégié aux grands arbres. Il a une superficie de trois hectares.
- A l’est, les vignes. Elles entouraient auparavant le château.

L'oasis de Flaugergues

L’oasis de Flaugergues est une ferme urbaine et collaborative qui se veut agro-écologique en adéquation avec le climat méditerranéen. C’est une initiative de l’association Oasis citadine qui vous propose à travers l’adhésion à l’association de se former à la permaculture avec des professionnels, en famille, entre amis ou encore en entreprise à travers des ateliers team-building main verte dans ce potager pilote de 4000m2.
Vous pourrez également vous initier à la taille des vignes et aux vendanges de cépages blancs (grenache blanc, marsanne, roussanne) sur 2,5 hectares. Près du potager, vous trouverez 2,5 hectares de vigne syrah réservée à l’Oasis de Flaugergues.

Informations pratiques

Accès : 1744 Avenue Albert Einstein, 34000 Montpellier - quartier du Millénaire, proche du Zénith, accessible en bus (N°9A/B : direction Place de l'Europe, arrêts Guglielmo Marconi ou Evariste Galois) et en tram (Ligne 1, arrêt Place de France), parking gratuit.

Informations pratiques :

Activités et tarifs disponibles :

ActivitéTarifPrix
Flânerie aux jardinsPlein Tarif8€
Flânerie aux jardinsTarif Réduit5€
Flânerie aux jardinsAudio Guide3€
Flânerie aux jardinsTarif Enfant1€
Coulisses de la CavePlein Tarif11€
Coulisses de la CaveTarif Réduit8€
Coulisses de la Cave- 12 ans1€
Coulisses du ChâteauTarif Plein11€
Coulisses du ChâteauTarif Réduit8€
Coulisses du ChâteauTarif Enfant1€
Page 1 sur 2

Facilités :

  • Accès handicapé
  • Parking
  • Restaurant

Accès :

Coordonnées :

Adresse :
1744 Avenue Albert Einstein, Montpellier, 34000, France

Numéro de téléphone :
+33 (0)4 99 526 637

Les avis de nos visiteurs :

Aucun avis n'a été laissé sur ce lieu pour le moment !

Lieux à proximité :